2007/04/14

Carnet

Sacré Ibis !
L'Ibis sacré (Threskiornis aethiopicus) est une espèce originaire d'Afrique tropicale et du Moyen-Orient (sud de l'Irak). A partir d'oiseaux échappés de captivité du parc ornithologique de Branféré (Morbihan) **il y a plus de 30 ans, une population férale s'est installée sur les côtes de l'ouest de la France, notamment dans le Morbihan et la Loire-Atlantique, comptant près de 3000 oiseaux aujourd'hui, dont environ 1000 oiseaux reproducteurs nichant en colonies arboricoles avec parfois d'autres échassiers (spatules, aigrettes, …) comme dans le lac de Grand-Lieu au sud de Nantes. Si l'espèce est omnivore et fréquente surtout les décharges, il lui arrive à l'occasion de poussins et d'oeufs d'espèces protégées et fragiles (sternes, guifettes) : des naturalistes ont donc demandé l'éradication de l'Ibis sacré en France par le biais de tirs sélectifs réalisés par l'Office National de la Chasse. Contestant les arguments des partisans de cette élimination, un collectif s'est crée, intitulé "Collectif pour la Protection de l'Ibis de Bretagne". Il a lancé une pétition et a pu obtenir que le Préfet du Morbihan revienne sur l'arrêté d'éradication dans son département.

** Tiens ?? Le parc de Branféré...! Mister Hulot, grand "maître" de ce zoo...vous êtes pour ou contre la décision du Préfet ?
Pour ma part ( même si cela va faire hurler ) je suis POUR !

3 commentaires:

Geneviève a dit…

Tu es pour l'arrêté d'éradication ou la suspension de cet arrêté ?

bidouic a dit…

Hello, Geneviève,
je suis... POUR l'arrêté !
Eh oui,bizarre, non ?
Non pas bizarre du tout. Si il y a trente ans, nous avons vu apparaître en Bretagne sur les zones humides, des spatules, puis les aigrettes, puis les guêpiers... nous avons aussi vu le nombre de sternes et de guifettes moustac se réduire à un point assez catastrophique. Que les oiseaux du parc de Branféré viennent se nourrir sur les vasières et autres lieux humides ou décharges, cela en soi, ne me dérange pas... mais qu'en plus de nos "chers" pétroliens qui déciment les espèces marines telle la Sterne viennent l'Ibis de Branféré qui lui s'en prend essentiellement à la Guifette... alors là, oui, je suis pour un contrôle et une maîtrise des lieux de nidification. Depuis plus de vingt ans cela est effectué pour différentes espèces de Goéland. Il y a t'il eu des pétitions, non ! Pourquoi, me direz-vous? parce que le Goéland, ne fait pas "exotique" dans le paysage. Pourtant les dégâts qu'il (le goéland)occasionne sont semblable à ceux d'espèces "rajoutées" volontairement ou non.
D'autre part, nous constateons depuis quelques années,(réchauffement)l'arrivée d'une faune et d'une flore de + en + méditerranéenne. cela au détriment des espèces migratrice.
En trente ans, je n'ai vu que deux fois des Guifettes Moustac, en Baie d'Audierne (Finistère) aujourd'hui, j'ai l'impression lors de ballades dans les zones humides ou vasières d'être dans quelques pays africains, vu le nombre d'aigrettes. Il ne manque que les "buffles".

Geneviève a dit…

Je comprends tes arguments et je suis assez au courant je crois du problème qui concerne très directement des gens qui me sont proches mais simplement, j'ai du mal à me motiver pour ce genre de ... combat (?)...
J'ai du mal avec le mot éradication mais c'est psychologique sans plus !
je réserve ma signature pour d'autres pétitions